On a testé ISommeil

,
mis à jour le 22 mars 2017
1509

On a testé ISommeil, l’application qui analyse le sommeilAprès 50 ans, le sommeil se perturbe à cause de multiples facteurs : maladies, médicaments, modifications du rythme de vie, perte des repères sociaux…

Si avec le vieillissement, la durée de sommeil varie peu, en revanche sa qualité se détériore, il devient plus léger et le sommeil est moins profond.

Le rythme du sommeil se modifie aussi, avec un endormissement et un réveil qui survient plus tôt, notamment à cause d’un manque de lumière, notre cerveau reçoit des fausses indications, ce dernier produit les mauvaises hormones au mauvais moment. Ce dérèglement peut être soigné avec la luminothérapie.

Mais de nombreux seniors se plaignent surtout d’éveils nocturnes suivis de difficultés à se rendormir.

De plus, le ronflement augmente avec l’âge, ce qui peut perturber le sommeil du ronfleur et de son conjoint.

Nous avons voulu tester l’application ISommeil (disponible gratuitement pour Iphone et Android) afin de savoir si nous faisions des apnées du sommeil et faire une première évaluation de notre sommeil.

Attention, Isommeil n’est plus disponible sur Itunes pour le moment. En attendant, vous pouvez tester : Sleep Time : Suivi du Cycle Sommeil ou iRonfle l’appli de gestion du ronflement .

Comment fonctionne ISommeil ?

Vous pourrez écouter vos ronflements capturés grâce au microphoneUne fois l’application installée, vous devez la lancer le soir au moment de vous endormir, vérifiez bien que votre batterie est pleine, sinon laissez votre smartphone en charge et mettez-le en mode avion pour ne pas être réveillé par des alertes ou la sonnerie de votre téléphone.

Ensuite il faut poser votre smartphone à côté de votre oreiller, ce qui ne nous a pas beaucoup rassurés, le mieux est de le laisser au milieu du lit, mais dans ce cas-là, l’application enregistra aussi les mouvements de votre conjoint, il est donc préférable de faire le test seul, votre téléphone au milieu du lit.

Isommeil reprend la technologie de l’actimétrie par accéléromètre en mesurant les mouvements du corps pour connaître le temps de sommeil que vous visualiserez le lendemain sur une courbe. Vous pourrez ainsi observer vos différentes phases d’éveil et de sommeil, et écouter vos ronflements capturés grâce au microphone.

Si l’application est très simple, elle ne remplace pas un test du sommeil réalisé par un spécialiste, car il n’est pas évident de détecter soi-même les apnées du sommeil à l’oreille, mais au moins votre conjoint pourra vous fournir la preuve que vous ronflez réellement toute la nuit et vous ne pourrez plus nier…

C’est une application amusante à essayer qui vous donne un aperçu des possibilités de la santé connectée, mais si vous dormez mal, Isommeil ne vous apportera pas de solutions.

Nous avons montré les résultats à un pneumologue lors d’une consultation qui nous a souri poliment avant de nous renvoyer faire une polygraphie ventilatoire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here