Senior ne veut pas forcément dire vieux

,
mis à jour le 26 février 2018
362

Senior ne veut pas forcément dire vieuxAujourd’hui, le mot senior est un terme fourre-tout pour parler des personnes qui ont entre 50 et 80 ans et plus.

Mais comment catégoriser des personnes qui ont plus de 30 ans d’écart ? On désigne une personne de 17 ans en employant le terme adolescent, et on dira un jeune homme pour une personne de 25 ans alors que seulement 8 ans les séparent. Nous savons faire la distinction entre jeune et très jeune, mais pas entre maturité et vieillesse.

C’est très significatif de la vision de notre société : à 50 ans, on est définitivement considéré comme un vieux et on met dans le même panier les jeunes seniors et le très grand âge.

Nous rencontrerons toutes les semaines de nombreuses personnes entre 50 et 65 ans qui ne sont pas concernés par les montes-escaliers et les assurances vie et qui ont un désir de vivre incroyable. Ensemble, nous parlons de voyage, de sport, de la vie quotidienne, des soucis qu’ils rencontrent qui sont souvent liés à une profonde envie de changer de vie, et pas pour s’installer dans une résidence senior, mais pour profiter d’un nouveau départ au moment de la retraite parce qu’ils sont enfin prêts et qu’ils ont mûrement réfléchi.

Sans oublier les femmes de plus de 50 ans qui aujourd’hui font très attention à elles, elles essayent de rester minces, elles rêvent de devenir mannequin senior, ou elles se mettent au sport, au Pilates, au yoga, pour entretenir leur ligne et leur santé. Elles font attention à leur style vestimentaire pour plaire et se sentir élégantes.

La société renvoie l’image de vieux couples qui vont vivre ensemble jusqu’à la fin de leur vie devant la télévision, alors que souvent c’est l’inverse. Ils sont nombreux  à faire de grands projets, à se séparer, à rencontrer un nouvel amour pour construire une nouvelle vie, souvent plus équilibrée que la précédente. Ils expriment le besoin de faire des choses !

Faire des choses !

L’allongement de l’espérance de la vie modifie le rapport avec le temps qui passe.

Faire des choses, c’est la principale préoccupation des nouveaux seniors. Ils veulent enfin s’occuper d’eux. Ils veulent faire ce qu’ils n’ont pas eu le temps de vivre, soit à cause des enfants, soit à cause d’une vie professionnelle trop accablante ou tout simplement parce qu’ils se sentent prêt.

À 50 ans, les enfants sont grands et ils savent gérer leur carrière pour ne pas forcement la faire passer avant le reste, alors une nouvelle vie s’offre à eux.

En France, il est dommage de ne pas les consulter plus souvent dans le monde de l’entreprise, en Finlande le salarié est un bien précieux et 55 ans est le meilleur âge pour embaucher une personne, car les seniors ont du recul et de l’expérience.

Avec un regard bien différent, les plus de 50 ans ont une vision du monde beaucoup plus saine et plus lucide sur le monde, leurs choix de vie sont beaucoup plus réfléchis et ils savent ce qu’ils veulent sans se faire trop d’illusions.

Certes,  il y a des problématiques de santé qu’il faut prendre en compte, mais une personne de 50 ans ressemble à un adolescent qui rentre dans un nouveau monde,  l’expérience et la maturité en plus, pour ne pas faire de choix de vie hasardeux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here