La peur de voir son corps vieillir

,
mis à jour le 16 novembre 2018
76

La peur de voir son corps vieillir

Selon un sondage de Harris Interactive pour Cetelem, voir son corps vieillir est une crainte partagée par la majorité des Français.

Les seniors se préoccupent beaucoup de leur apparence et ils redoutent que leur corps vieillisse et ne leur permette plus d’effectuer toutes les activités physiques et sportives ni de plaire, car après 50 ans de nombreuses personnes se retrouvent sur le marché de la séduction (il suffit de voir l’importance des sites de rencontre pour seniors).

Après 50 ans, le corps commence à changer pourtant, il reste de nombreuses années à vivre, et la peur d’être seule est une source d’inquiétude particulièrement chez les femmes qui font de plus en plus attention à leur silhouette, car c’est aussi une période charnière où l’on peut se redécouvrir et s’épanouir et recommencer une nouvelle vie.

Le bien-être commence par l’estime de soi, si avec l’âge on a appris à accepter ses défauts, on redoute de voir son corps vieillir, surtout dans une société où l’influence des canons de beauté est omniprésente et toujours représentée par des jeunes, même si la société évolue et que les mannequins seniors sont à la mode, alors à défaut d’être jeunes, nous essayons de le paraître, car dans notre société  ne plus plaire, c’est se sentir exclu (du monde du travail, de la séduction).

La retraite, même si elle est souvent vécue comme un soulagement, peut provoquer chez certaines personnes le sentiment de devenir inutile, à cela s’ajoute la peur de la maladie et de la mort, mais aussi à la perte d’autonomie et l’on comprend aisément que vieillir soit une source d’inquiétude.

Pourtant, n’oubliez pas que pour paraître jeune c’est uniquement dans sa tête, il suffit d’adopter un mode de vie sain, faire régulièrement du sport pour se maintenir en forme, surtout après 50 ans.

Voir son corps vieillir est une crainte partagée par la majorité des Français

Voir l’enquête Harris Interactive pour Cetelem

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here