Réduire ses frais de succession

,
mis à jour le 17 juillet 2017
717

Réduire ses frais de successionPréparer sa succession en France est encore un sujet tabou au sein des familles pourtant il importe de savoir ce qu’il adviendra de vos biens après votre décès. Si vous ne faites rien, c’est la loi en vigueur qui tranchera de façon arbitraire. La meilleure solution est de prévoir les modalités de transmission de votre patrimoine ce qui vous permettra de gérer au mieux les droits de succession, d’éviter les éventuels conflits et surtout de choisir la meilleure fiscalité pour vous comme pour vos héritiers.

“Après ma mort je ferai tomber une pluie de roses”, tout le monde n’est pas comme Sainte Thérèse de Lisieux et c’est plutôt “après ma mort advienne que pourra” et peu de gens pensent à faire un bilan patrimonial de leur vivant.

C’est pourtant une étape importante pour bien préparer sa retraite afin d’anticiper une baisse de revenus, protéger son conjoint et ses enfants et faire le point sur son patrimoine.

C’est d’autant plus vrai avec les familles recomposées si l’on veut protéger son concubin qui contrairement à l’époux en l’absence de testament ne bénéficie ni d’héritage ni de pension de réversion.

Calculer ses frais de succession

  • Les droits de succession représentent 10 Milliards d’Euros en France par an (source : notaires de France)
  • 6 Millions de Français sont éligibles aux frais de succession (données INSEE)
  • Seulement 1% des Français connaissent le montant de leurs frais de succession (source BVA)
  • Seule l’anticipation permet de réduire, voire purger, le montant des frais de succession ; il faut donc être responsable et calculer ce montant pour mesurer son risque familial !

Peu de gens connaissent le montant exact de leurs frais de succession (incluant les frais de notaire) ce qui peut engendrer des situations dramatiques, car l’impact des impôts sur une succession peut être extrêmement élevée surtout pour les chefs d’entreprise qui voudraient transmettre leur société.

MaSuccession est un service en ligne gratuit et sans engagement qui vous permet de connaître le montant total de vos frais de succession afin de transmettre votre patrimoine de façon optimisée tout en baissant ses coûts.

Les frais de notaire

Si un bien immobilier est en jeu, il vous faudra obligatoirement passer par un notaire qui réunira les différents actes pour transmettre votre patrimoine (certificat de propriété, attestation du logement, actes de notoriété)

La déclaration de succession doit être déposée au plus tard 6 mois après le décès à la recette des impôts et les honoraires du notaire sont calculés sur l’actif en incluant la totalité des biens.

Il est ensuite nécessaire de régler la succession du défunt afin que son patrimoine puisse être transmis à ses héritiers ou pour protéger son conjoint.

Selon les situations des abattements sont possibles comme la transmission en ligne directe entre parents et enfants ou entre époux et partenaires pacsés qui sont exonérés de droits de succession et les donations bénéficient d’un abattement.

Mais mieux vaut s’assurer de connaître le montant exact de son patrimoine de son vivant pour optimiser au mieux sa transmission, c’est le rôle de MaSuccession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here