Penser à protéger vos proches grâce à la donation

,
mis à jour le 7 décembre 2019
95

Penser à protéger vos proches grâce à la donation

Vous pouvez aider vos enfants en leur transmettant, de votre vivant, une partie de votre patrimoine, cela leur évitera de payer des droits de succession trop élevés.

Votre donation est une façon de leur faire profiter de votre patrimoine plus rapidement pour les aider à s’installer dans un nouveau logement par exemple, c’est une avance sur héritage. Cela peut également faciliter le partage de votre succession.

Une donation aux enfants est donc réalisée du vivant de la personne qui choisit ce type de transmissions, contrairement à la succession qui est réalisée après le décès.

Certaines donations nécessitent l’intervention d’un notaire principalement pour les biens immobiliers, mais le plus souvent, on utilise le don manuel : pour les biens meubles, bijoux, les sommes d’argent.

Chaque parent peut ainsi donner jusqu’à 100 000 € par enfant sans qu’il y ait de droits de donation à payer, cet abattement peut s’appliquer en une seule ou en plusieurs fois tous les 15 ans.

Le reste du temps, les donations sont soumises à l’imposition selon le barème ci-dessous.

MontantImposition
Moins de 8.072 €5%
De 8.072 à 12.109 €10%
De 12.109 à 15.932 €15%
De 15.932 à 552.324 €20%
De 552.324 à 902.838 €30%
De 902.838 à 1.805.677 €40%
Au-delà de 1.805.677 €45%

Vous pouvez profiter de certaines occasions pour faire des cadeaux à vos enfants, sans faire de déclaration fiscale : Anniversaire, Noël, mariage, mais il faut que le montant reste raisonnable par rapport à votre patrimoine.

 Pensez également à protéger votre conjoint

Car les enfants héritent de la totalité des biens du défunt, en présence d’enfants, le conjoint survivant a le choix entre :

  • l’usufruit sur la totalité de la succession ;
  • la pleine propriété du quart de la succession (seule option possible si le défunt a des enfants d’une précédente union).

Vous pouvez également opter pour la donation entre époux pour augmenter la part d’héritage de votre conjoint ou simplement le protéger le reste de sa vie.