Faire un bilan de santé à 50 ans

,
mis à jour le 27 novembre 2017
573

Faire un bilan de santé à 50 ansA partir de 50 ans il est impératif de suivre régulièrement sa santé pour ne pas découvrir plus tard des complications qui auraient pu être évitées facilement en changeant certaines de ses (mauvaises) habitudes.

La cinquantaine s’accompagne souvent d’un changement de métabolisme, le corps commence aussi à fatiguer et il est temps de faire plus attention.
Le bilan de santé permet aussi de se rassurer, car si certaines maladies sont inévitables avec l’âge, vous pouvez essayer d’en retarder les effets.

Alors à 50 ans on fait le point !

Chez soi

On surveille son poids qui peut être la cause d’hypertension, de diabète et de troubles cardio-vasculaires…
La sédentarité, la surconsommation de sucres, de graisses ou de produits industriels sont les causes principales du surpoids. En dehors de toutes considérations esthétiques il est indispensable de se prendre en main pour être en forme le plus longtemps possible, il ne faut surtout pas se laisser avec l’âge. Evidement on vous conseille également d’arrêter de fumer, même à 50 ans c’est possible.

Chez son généraliste

Votre médecin mesure votre tension, votre souffle, il vérifie votre rythme cardiaque et il fait le point avec vous sur votre état de santé général. Vous pouvez lui parler de vos problèmes de sexualité, de votre manque de sommeil et votre état psychologique, ne laissez pas une dépression s’installer durablement, la peur de la retraite mais aussi de se retrouver au chômage peuvent-être des sources de stress.

Vérifier également avec lui que vos vaccins sont bien à jour surtout si vous voyagez.

Ameli propose un bilan de santé pour les adultes adapté à chaque âge. Il s’effectue tous les 5 ans dans l’un des centres de l’Assurance Maladie. Il se compose d’un examen biologique, dentaire, médical et paramédical.

Chez le dentiste

Il faut y aller au moins une fois par an pour faire un détartrage et repérer des carries. Si vous avez des douleurs aux dents lorsque vous buvez des boissons chaudes ou froides, cela est dû à la mise à nu de la dentine, la partie sensible de la dent, qui devient de plus en plus fragile avec l’âge, dans ces cas-là utilisez le dentifrice Sanogyl, au bout de trois semaines vous constaterez une nette amélioration.

Chez l’Orl

Vous avez de plus en plus de mal à comprendre votre entourage dans des milieux bruyants, vous faites parfois répéter votre interlocuteur ? Demandez à votre ORL un bilan auditif, en cas de dégradation, il pourra vous prescrire de la rééducation ou vous proposer une aide auditive. Vous pouvez aussi vous rendre dans un centre Auditif, Audika le spécialiste de l’Audition peut vous recevoir un peu partout en France pour faire un bilan et vous aidez le cas échéant à trouver une solution adaptée à vos besoins. Vous pouvez même effectuer un test gratuit sur leur site internet.

Chez le Cardiologue

A partir de 55 ans, vous pouvez prendre un premier rendez-vous chez un cardiologue si vous ressentez un essoufflement ou si votre pouls est irrégulier afin de prévenir un accident cardio-vasculaire.

Chez L’ophtalmologiste

Votre vue peut se dégrader rapidement et il vaut mieux apporter régulièrement des corrections visuelles, surtout si vous portez des verres progressifs.
C’est l’occasion de faire un examen de l’œil pour détecter un éventuel glaucome.

Chez le gynécologue

Mammographie Il est conseillé de vous faire accompagner lors de la ménopause (bouffées de chaleurs, sécheresse vaginale, prise de poids, changement d’humeur) mais aussi pour assurer un suivi gynécologique grâce à un frottis pour détecter les lésions cancéreuses car c’est souvent à 50 ans que les risques augmentent de façon importante. A partir de cet âge il faut faire au moins un examen tous les deux ans, même après la ménopause. En cas de lésions visibles ou de résultats anormaux du frottis cytologique, un examen complémentaire pourra être nécessaire, cela peut-être une colposcopie ou une biopsie.

Dépistage du Cancer

Le dépistage précoce de certains cancers peut sauver des vies, une mammographie est proposée tous les deux ans aux femmes de 50 à 74 ans pour détecter le cancer du sein, par contre pour les hommes, aucune autorité de santé ne recommande le dépistage systématique du cancer de la prostate, vous pouvez cependant en parler à votre médecin.

Certains rendez-vous se prennent longtemps à l’avance, alors n’attendez pas le dernier moment, notez tout sur votre agenda et reconduisez vos alertes tous les ans.

Pour vous faciliter la vie, vous pouvez utiliser le service Doctolib, un site et une application pour gérer en ligne vos rendez-vous chez vos médecins (généralistes, dentistes, gynécologues…).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here