Seniors, êtes-vous bien assurés ?

,
mis à jour le 3 novembre 2017
70

Seniors, êtes-vous bien assurés ?

Sur la dernière décennie, la part de budget consacré aux assurances a bondi chez les personnes âgées. C’est ce que nous précise une étude du Credoc qui porte sur la consommation des seniors entre 2005 et 2015. On y apprend également que 56% des dépenses totales d’assurance sont le fait des seniors. Parmi les produits de confort et destinés à l’avenir, les assurances tiennent donc une place de choix. Regardons ensemble le portefeuille standard des assurances plus particulièrement dédiées aux retraités :

L’assurance santé complémentaire

Incontournable à partir d’un certain âge, cette assurance occupe une part importante du budget assurance d’un retraité. Certains bénéficient d’un tarif négocié en vertu de la prolongation de leur mutuelle d’entreprise. Mais cet avantage n’en est pas toujours un, dans certains cas, la souscription à une mutuelle concurrente peut s’avérer plus économique et/ou offrir une meilleure couverture. Le monde des assurances a subi une révolution avec l’arrivée des comparateurs d’assurance en ligne. Une estimation comparative en quelques clics évite de longues heures de démarches. Comme pour l’assurance auto et habitation, n’hésitez pas à en tirer profit !

L’assurance vie

Pour pallier à des frais de transmission pouvant monter jusqu’à 60%, l’assurance vie fait partie des produits financiers privilégiés des français. Le capital constitué par le biais de l’assurance est en effet transmis au bénéficiaire après le décès de l’assuré, sans être soumis aux règles du rapport à la succession. Ainsi l’assuré peut avantager un héritier en particulier, sous réserve toutefois que les primes ne soient pas excessives par rapport au patrimoine du défunt. La fiscalité de l’assurance évolue régulièrement. Il convient donc de se renseigner avec précisions sur ses modalités qui sont directement liées à la date de souscription du contrat et à l’âge du souscripteur.

L’assurance décès

L’assurance décès vise à constituer un capital qui sera transmis à son bénéficiaire sans droit de mutation, après le décès de l’assuré. Elle peut être de type « temporaire décès » ou « vie entière ». Le montant des cotisations de l’assurance décès temporaire est plus élevé que celui des cotisations pour l’assurance vie entière. La formule temporaire décès est en effet à fonds perdus, les primes payées ne servant qu’à couvrir le risque. L’assurance décès vie entière est quant à elle destinée à organiser une succession.

L’assurance obsèques

L’assurance obsèques vise spécifiquement à couvrir les frais d’obsèques. Ces derniers s’élèvent généralement en moyenne à 4000€. L’assurance obsèques prend en compte tout ou partie des frais et contractualise les volontés du souscripteur concernant ses obsèques. Un contrat de prestation d’un opérateur funéraire est adossé au contrat d’assurance. La formule peut être « standardisée » lorsqu’elle est proposée directement par les assurances, ou « personnalisé », formule qui contractualise le mieux les souhaits précis de son souscripteur et assure une couverture globale de l’ensemble des coûts des funérailles. Les proches et la famille sont ainsi déchargés de l’organisation des funérailles et de ses frais. Vous trouverez des informations détaillées sur ce type d’assurance sur https://www.lassurance-obseques.fr/

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here