Perte auditive, comment se protéger

,
mis à jour le 30 octobre 2017
275

Perte auditive, comment se protégerPenser à protéger sa santé auditive est essentiel, notre audition nous connecte au monde qui nous entoure, et c’est aussi sur elle que reposent les échanges sociaux. Lorsque des troubles dus à l’âge et au vieillissement commencent à apparaître, connaître les bons réflexes peut vous épargner quantité d’efforts et de difficultés bien souvent sous-estimés. Les appareils auditifs sont des solutions simples et efficaces capables de redonner accès à toute la richesse sonore qu’offrent la musique et le quotidien.

La perte d’audition

La perte naturelle et progressive de l’audition causée par le vieillissement est appelée presbyacousie. Ce phénomène se présente bien souvent de manière insidieuse, et seulement petit à petit les sons se dégradent. C’est la raison pour laquelle tant de personnes s’aperçoivent relativement tard qu’elles souffrent de troubles auditifs, la mauvaise réaction étant dès lors de continuer à tolérer une audition de plus en plus fragile. Augmenter le son de la télévision ou de son téléphone, et demander sans cesse à ses interlocuteurs de répéter sont des signes qui doivent vous alerter. Ces comportements ne sont pas normaux et représentent à terme une charge psychologique tant pour vous que pour votre entourage. Souffrir de sa surdité n’en vaut pas la peine quand on sait que les solutions d’aujourd’hui sont technologiques, performantes et discrètes.

Oser sauter le pas vers un appareil auditif

De nombreux patients admettent avoir d’abord hésité puis finalement sauté le pas. Cette hésitation première à s’appareiller tient largement à des idées et à des a priori qui ne sont pas en phase avec les avancées médicales de notre époque. En effet, les aides auditives n’ont plus rien à voir avec les sonotones d’antan. Bien au contraire, ces dispositifs sont désormais quasiment invisibles et capables de s’adapter même aux appareils de votre maison comme la télévision ou le téléphone. Seul ou avec vos proches, il est important de chercher à s’en sortir et de prendre rendez-vous pour un bilan auditif. Balayez toutes vos craintes, car elles sont bien peu de chose comparée au plaisir de bien entendre à nouveau. C’est d’ailleurs ce que révèlent l’expérience des audioprothésistes et les témoignages des patients, bien souvent ravis de leur appareillage.

Un bilan auditif gratuit

Dès 50 ans, il est justifié de penser à passer un bilan auditif. Il faut par ailleurs savoir que c’est environ 50% des individus de plus de 65 ans qui souffrent de troubles de l’audition, et seulement une petite partie d’entre eux est appareillée. Certaines personnes mettent plus de 10 ans avant de sauter le pas, c’est autant de temps laissé à l’audition et à la santé en général pour se dégrader de manière accélérée. Aussi, renseignez-vous et adoptez les bons réflexes immédiatement. Dans les centres VivaSon, il est possible de passer un bilan auditif complet et gratuit afin d’en avoir le cœur net. Les audioprothésistes diplômés d’État estiment ensuite vos besoins s’il en est un afin de corriger spécifiquement votre audition, qui est unique.

Audika vous propose une gamme de solutions auditives discrètes dernière génération sélectionnées parmi les plus grands fabricants mondiaux et testées par un comité scientifique.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here