Lutter contre la perte de l’audition

,
mis à jour le 16 octobre 2017
209

Lutter contre la perte de l’audition, c’est possibleQuand des solutions existent, rien n’est pire que d’attendre. Les troubles de l’audition n’ont rien de triviaux, ils représentent un véritable handicap au quotidien.

En s’équipant d’appareils auditifs, les personnes souffrant de ces troubles auditifs peuvent récupérer rapidement une audition de qualité. Malgré tout, trop de personnes attendent encore des années avant de s’équiper, ou écartent sans raison cette opportunité de retrouver la joie d’entendre. Afin de ne pas commettre cette erreur, connaître les symptômes et les solutions est essentiel.

Reconnaître sa perte d’audition

Certaines personnes souffrent d’une mauvaise audition dès la naissance, et elles sont systématiquement équipées d’aides auditives. En revanche, lorsque la perte de l’audition s’installe progressivement, l’on remarque un appareillage plus faible, moins systématique. Afin de comprendre ce phénomène et le combattre, il est important d’en comprendre les causes.

La première cause est la suivante : l’habitude et la tolérance. En effet, la presbyacousie (qui désigne la perte de l’audition due à l’âge) s’installe peu à peu et profite dès lors de notre oubli. Tout comme l’on ne se voit pas vieillir avant de regarder les photographies des années passées, il est difficile de remarquer la dégradation de son audition avant de voir combien il est problématique d’entendre les sons qui auparavant étaient évidents. Ce « déclic » est susceptible de s’opérer d’autant plus tard que la personne est mal informée des dangers de la perte d’audition.

Ne jamais sous-estimer l’importance de bien entendre

Pour certains le « déclic » se fait au cinéma lorsqu’il devient difficile de suivre un film, pour d’autres faire répéter trop régulièrement est soudainement révélateur. Il s’agit là d’un symptôme important : la difficulté à entendre dans les milieux bruyants. Pourtant, beaucoup de gens acceptent simplement la surdité comme une fatalité. Il ne faut pas admettre que cela nous caractérise, encore moins que cela est tolérable  !

Une grande part de la compréhension orale repose sur les sons aigus, or ceux-ci disparaissent largement pour la personne souffrant de presbyacousie, c’est notamment pourquoi il devient problématique d’entendre les femmes. C’est donc une gêne sociale de plus en plus intense qui émerge.

Une deuxième cause du non-appareillage est ainsi la suivante : l’isolement social ; la personne souffrant de presbyacousie ne perçoit pas nécessairement sa responsabilité dans l’isolement social, blâmant parfois son entourage. La perte des liens sociaux n’encourage pas particulièrement la récupération d’une bonne audition, bien au contraire. C’est pourquoi parler avec sa famille ou ses proches peut être encourageant pour sauter le pas, il ne faut pas hésiter.

Comprendre les solutions

Les appareils auditifs s’adaptent spécifiquement à vos oreilles. Ce sont des dispositifs ingénieux et innovants qui travaillent à régler vos problèmes d’audition, non ceux d’un autre. Ces appareils n’ont rien à voir avec l’image désuète des sonotones, que l’on peut malgré tout toujours avoir.

Il existe en réalité différents types d’appareils, certains garantissant d’ailleurs une discrétion absolue. La crainte d’exhiber un appareil auditif sur son oreille ne peut donc plus légitimement vous arrêter. Ces a prioris relatifs aux aides auditives représentent une troisième cause de non-appareillage, pourtant, ces préjugés n’ont plus rien de réels depuis des années.

Dans le catalogue VivaSon et Audika, vous pouvez consulter les différents types d’appareils, ils se présentent comme des solutions technologiques capables de faire face à une multitude de situations et de problèmes, même les acouphènes. C’est pourquoi porter un appareil auditif n’est guère encombrant de nos jours, en revanche cela change le quotidien du tout au tout. Entendre de nouveau la musique, les paroles, les bruits, est une joie plus grande que ce que l’on veut parfois bien croire.

Si vous avez un doute sur la qualité de votre audition, rencontrez gratuitement un audioprothésiste qui vous informera en une heure seulement.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here