Pratiquer une activité aquatique

,
mis à jour le 16 février 2017
268

Pratiquer une activité aquatiqueAprès 60 ans, il faut privilégier les activités physiques qui vont être susceptibles de mobiliser le corps en entier. Il faut également penser au côté ludique, surtout si vous n’avez pas un tempérament sportif pour éviter de vous décourager.

La piscine est un lieu de prédilection pour pratiquer des activités sportives et renforcer un lien social avec les cours collectifs, mais il dépend des équipements disponibles dans votre commune, de plus l’hiver il faut être motivé pour se mettre à l’eau.

La natation

Ses avantages sont indéniables, c’est un sport non traumatisant pour les articulations et qui tonifie votre musculature. C’est aussi un bon moyen pour stimuler votre système cardio-vasculaire, travailler votre endurance et favoriser la circulation sanguine.

Il existe plusieurs types de nages, la plus appréciée est la brasse, mais elle a tendance à trop solliciter la nuque et les lombaires. Vous pouvez alterner avec le dos crawlé qui est recommandé pour soulager les problèmes de dos, elle demande une certaine technique et de bien gérer sa trajectoire pour ne pas gêner les autres. Il existe souvent une ligne d’eau réservée à cette pratique.

Le papillon est une nage qui demande beaucoup d’efforts et de coordination pour ne pas se blesser. Si vous ne maîtrisez pas, on vous la déconseille.

La natation demande une bonne dose de motivation, surtout que vous êtes souvent seul, la régularité est importante pour progresser et en retenir des bénéfices. Vous pouvez vous choisir des cours collectifs.

Nage avec palmes

La nage avec palmes connaît un franc succès auprès des seniors, car les muscles sont davantage sollicités (notamment le bas du corps) cela améliore la circulation sanguine et augmente le drainage lymphatique.

Le plaisir de la nage avec palme est renforcé au moment où l’on améliore sa glisse et que l’on commence à faire des progrès, c’est un sport assez technique qui plaît surtout à ceux qui aiment la compétition.

La monopalme est beaucoup plus difficile à maîtriser, il faut absolument prendre des cours dans un club pour apprendre les bons mouvements dès le départ, de plus la monopalme est souvent interdite dans les piscines, il faut nager en club avec des horaires adaptés.

Ses mouvements d’ondulation sont déconseillés pour ceux qui ont des problèmes de dos.

L’Aquagym

AquagymComme son nom l’indique, il s’agit de gymnastique qui se pratique dans l’eau, où le corps ne pèse plus qu’un tiers de son poids.  Et même si la résistance de l’eau oblige les muscles à travailler davantage, les impacts sont amoindris, ce qui permet de solliciter les articulations sans engendrer de traumatisme et le contact avec l’eau crée une sensation de massage qui améliore la circulation du sang, lutte contre la cellulite et provoque une agréable détente.

De plus c’est une activité qui favorise le lien social, les cours se déroulent souvent dans une ambiance conviviale, il faut privilégier les cours de son niveau pour ne pas retarder les autres et pour ne pas forcer et se blesser.

L’aquabiking

L’aquabiking est une variante de l’aquagym, sauf qu’au lieu de faire de la gymnastique, vous faites du vélo dans l’eau.

La pression de l’eau favorise la circulation sanguine et permet de sculpter vos jambes et affiner votre silhouette sans douleur pour vos articulations. Particulièrement recommandé pour celles qui veulent affiner leur silhouette. Le mouvement de l’eau agit comme un massage drainant qui permet d’éliminer la cellulite et la peau d’orange.

L’aquabiking se pratique généralement en cours collectifs encadrés par un moniteur. Les séances sont assez onéreuses (environ 20 € pour un cours de 30 minutes)

A vous de trouver la discipline qui vous convient le mieux pour entretenir votre santé tout en vous amusant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here