Les avantages de la retraite progressive

,
mis à jour le 22 janvier 2017
1421

La retraite progressive

La retraite progressive vous permet de faire une transition entre votre carrière professionnelle et la retraite. Cela vous permet de percevoir une partie de votre pension tout en exerçant une activité à temps partiel.

Cela peut inciter votre employeur à vous garder plus longtemps et vous permet de vous ménager du temps pour préparer votre retraite, mais ce n’est pas obligatoire, c’est à vous de convaincre votre employeur de travailler à temps partiel.

Comme la durée du travail peut être repartie comme vous le déciderez avec lui, il a tout intérêt à accepter car il pourra adapter ses effectifs en fonction de son carnet de commande sur l’année, car la répartition du temps de travail est libre : certains jours de la semaine ou quelques mois par an.

Quelles sont les conditions de la retraite progressive ?

Pour cela vous devez avoir au moins 60 ans et avoir accumulé au minimum 150 trimestres dans tous les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé (AGIRC, ARRCO…) et vous devez exercer une et une seule activité à temps partiel qui ne doit pas excéder 80% de la durée d’un temps plein.

Comment est calculée la retraite progressive ?

Pour les salariés cotisants à une caisse de retraite votre retraite provisoire est calculée sur la base de vos droits au moment de votre demande.

Si vous travaillez 60% de votre temps plein, vous toucherez 40% (100% – 60%) de votre retraite.

Pour les artisans et commerçants les revenus de votre activité doivent être réduits d’au moins 20 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années précédant la retraite progressive, et ne pas baisser de plus de 80 %.

Par contre, vous subirez une décote provisoire, qui dépend de votre âge et du nombre de trimestres validés, votre pension sera recalculée lors de votre départ définitif en retraite.

Quelles sont les avantages de la retraite progressive ?

Les cotisations versées pendant cette période d’activité réduite vous permettront d’améliorer votre retraite quand vous la liquiderez, à ce moment-là, le versement de la fraction de pension est remplacé par le versement de la pension complète qui sera recalculée en tenant compte des droits supplémentaires acquis durant la période d’activité à temps partiel.

En résumé en travaillant moins vous conservez votre pouvoir d’achat puisque votre retraite progressive compense la baisse de revenus.

Bon à savoir

Si vous reprenez une activité à temps plein vous cessez de percevoir votre retraite. Par contre, tant que vous remplissez les conditions, il n‘y a pas de limite de temps tant que votre employeur y consent.

Vous pouvez profiter d’une surcote en continuant de travailler à temps partiel au-delà de l’âge légal de la retraite pour améliorer vos revenus.

En tant que salarié, et sous réserve de l’accord de votre employeur, vous pouvez demander que vos cotisations soient calculées sur la base d’un temps plein, ce qui vous permettra d’obtenir une retraite d’un montant identique à celui que vous auriez perçu en travaillant à plein-temps.

La retraite progressive est accessible à partir de 60 ans contrairement au cumul emploi-retraite qui lui n’est possible qu’à partir de l’âge légal de la retraite (65 ans).

En conclusion, la retraite progressive vous permet de finir votre carrière à un rythme plus supportable, surtout si vous avez des problèmes de santé ou que vous commencez à fatiguer et de vous retirer définitivement de la vie active dans de meilleures conditions.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here