Les choses les plus difficiles quand on arrête de fumer

,
mis à jour le 8 avril 2019
145

Les choses les plus difficiles quand on arrête de fumer

Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir nous libérer de l’emprise de la cigarette. Nous le faisons pour plusieurs raisons. Soit pour préserver sa santé, soit pour mieux respirer, soit pour faire des économies. Le sevrage n’est pas évident et chacun adopte sa propre méthode. Malheureusement, il n’y a pas de remède miracle, mais on peut mettre toutes les chances de son côté en suivant ces quelques conseils.

Trouver un substitut

Il est possible de trouver des e-liquides avec différents dosages de nicotineLa première préoccupation de celui qui s’arrête de fumer est de trouver un moyen de s’occuper, de détourner son attention, et de faire quelque chose de ses mains. L’envie de nicotine passe bien plus vite que l’habitude du geste en réalité. C’est pour cela que les patchs et les chewing-gums ne sont pas très efficaces. Par contre, il est prouvé que la cigarette électronique peut aider dans le sevrage tabagique. Il est possible de trouver des e-liquides avec différents dosages de nicotine et de réduire la dose progressivement. De plus, le fait de vapoter permet à la cigarette électronique d’être un bon substitut au geste. Quant aux arômes proposés par les vendeurs, force est de constater qu’ils ont meilleur goût que le tabac, La marque spécialisée Alfaliquid propose une très grande variété d’arômes.

Combattre la fringale

Quand on arrête de fumer, on a tendance à combler le manque de nicotine par du sucre. C’est pour cela que l’on prend du poids la plupart du temps. Ces fringales sont d’autant plus fréquentes que l’on cherche aussi à compenser le geste en mettant de la nourriture à la bouche. Il existe toute sorte de remèdes pour éviter de trop manger à commencer par les coupe-faims. Boire un grand verre d’eau citronnée ou un cocktail de fruits peut également être très utile. Si vous en avez la possibilité, faites du sport. Si vous utilisez une cigarette électronique, vous pourriez par exemple choisir des arômes fruités.

Récompenser ses efforts

La période de sevrage n’est vraiment pas facile à vivre. Il est très important de ne pas sombrer dans les petites phases de déprime pour essayer de vivre cette expérience le mieux possible. Pour cela, les professionnels recommandent d’opter pour la technique de la récompense. Une fois par semaine, vous devriez vous octroyer une sortie au restaurant pour profiter d’un bon repas bien mérité. Mais surtout, ce qui marche le plus, c’est de mettre l’argent que l’on consacrait pour la cigarette dans une tirelire, de la casser au bout d’un an, et de s’offrir quelque chose avec.

Ne pas se couper du monde

Beaucoup de personnes font l’erreur de se couper de leurs connaissances, de leurs habitudes pour ne surtout pas croiser de fumeurs. C’est une réaction tout à fait normale, mais qui peut s’avérer peu payante. D’abord, parce que vous aurez besoin de vos proches pour vous soutenir et vous changer les idées. Ensuite, parce que vous n’allez pas vivre reclus toute votre vie que vous allez forcément devoir retourner dans des lieux où il y a des fumeurs. Si vous ne voulez pas reprendre bêtement sur un coup de faiblesse, il vaut mieux affronter l’inévitable dès le départ. C’est plus dur, mais l’effort paiera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here