La réforme du chômage en 2017 pour les plus de 50 ans

,
mis à jour le 31 octobre 2017
152

La réforme du chômage en 2017 pour les plus de 50 ans

Les seniors sont les grands perdants de la réforme du chômage qui rentrera en vigueur le 1 novembre 2017.

Lancée par François Hollande avant la fin de son quinquennat, cette nouvelle convention durcit les conditions des chômeurs entre 50 et 55 ans pour remettre à flot les caisses de l’UNEDIC.

Jusqu’à présent, les chômeurs entraient à 50 ans dans la filière seniors, qui leur permettait de toucher des allocations pendant 36 au lieu de 24.

Ce qui change en 2017 pour les seniors

Avant le
1er novembre 2017
À partir du 1er novembre 2017
De 50 à 59 ansDe 50 à 52 ansDe 53 à 55 ansPlus de 55 ans
36 mois24 mois30 mois et 6 mois en suivant une formation36 mois

Avant, toute personne de plus de 50 ans bénéficiait d’une indemnisation de 36 mois.
Les demandeurs d’emploi âgés de 50 à 53 ans n’auront droit qu’à deux ans d’indemnités contre trois auparavant.

Ceux qui perdront leur emploi entre 53 et 55 ans seront couverts pendant trente mois, ils bénéficient cependant de 6 mois supplémentaires s’ils font une formation.

Les plus de 55 ans conservent 36 mois d’indemnisation.

Les nouvelles règles n’affectent pas les demandeurs d’emploi ayant déjà ouvert des droits à indemnisation chômage, elles visent uniquement les salariés dont le contrat de travail a pris fin à compter du 1er novembre 2017. Si vous étiez en cours d’indemnisation ou si la rupture de votre contrat de travail est antérieure à cette date, vous restez sous le régime applicable au moment de votre perte d’emploi.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here