L’âge et la discrimination dans l’entreprise

,
mis à jour le 23 janvier 2019
126

L’âge et la discrimination dans l’entreprise
Une personne de plus de 50 ans a souvent du mal à retrouver un emploi, car selon certains recruteurs, un senior a du mal à s’intégrer dans une équipe plus jeune et il présente plus de risques de tomber malade et de devoir s’absenter régulièrement. On lui reproche également de coûter plus cher qu’un jeune diplômé.

Pour ces raisons, en dépit d’une longue expérience professionnelle, le taux de chômage chez les seniors est beaucoup plus élevé, ce qui est encore plus vrai chez les femmes.

Pourtant les avantages d’embaucher un senior sont nombreux et il faut les considérer comme une richesse !

L’âge est la première crainte de discrimination en entreprise

L'âge est la première crainte de discrimination en entreprise

Selon une étude tns-sofres réalisée pour Medef sur la perception de l’égalité des chances en entreprise. La question de l’âge est devenue la plus grande crainte de discrimination des salariés (41 %, contre 33 % en 2017).

Quand vous êtes jeune, au moment de l’embauche ou en début de carrière, on vous juge comme une personne inexpérimentée et pas assez mature, et passé un certain âge, vous êtes considéré comme trop vieux et peu adaptable, notamment en matière de nouvelles technologies. Le créneau pour être au top dans l’entreprise est donc assez limité (entre 30 et 40 ans).

Il faut donc innover en termes de management pour représenter la diversité de la société que ce soit en fonction de l’âge ou du genre pour lutter contre les stéréotypes. Il existe des pays où cela fonctionne plutôt bien, les seniors doivent accompagner les jeunes pour les former, ils sont donc considérés comme une richesse au sein de l’entreprise, d’autant plus que l’espérance de vie augmente, et l’âge du départ à la retraite aussi.  Tout le monde doit pouvoir travailler jusqu’à la fin, sans avoir peur d’être mis à l’écart.

Comment combattre les préjugés qui pénalisent les seniors ?

  • Contrairement aux idées reçues, avoir vécu de nombreuses expériences professionnelles rend les seniors plus adaptables.
  • Ils  n’ont plus d’enfants à charge et sont donc plus disponibles
  • Ils inspirent la confiance et sécurité auprès des clients
  • Les seniors d’aujourd’hui connaissent les nouvelles technologies et ils les maîtrisent.
  • Ils sont moins de chance de vouloir quitter l’entreprise avant la fin de leur carrière uniquement pour obtenir un meilleur salaire (contrairement aux jeunes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here