Remboursement d’une cure thermale

,
mis à jour le 21 janvier 2017
499

Cure thermale et remboursement

Si vous êtes atteint d’une maladie chronique, vous pouvez demander la prise en charge de votre cure thermale par la sécurité sociale, effectivement un traitement sans médicament ni effet secondaire peut-être beaucoup plus efficace et bénéfique sur le long terme, principalement pour les rhumatismes, les allergies et le surpoids, il existe même un module spécifique pour l’Arthrose selon les stations.

La médecine thermale est fondée sur l’utilisation des ressources écologiques naturelles, comme l’eau minérale et ses dérivés (gaz, vapeur et boues). C’est donc une médecine naturelle et douce, largement plébiscitée par les seniors qui veulent échapper à la surmédicalisation.

Sa durée légale est de 18 jours et c’est un vrai traitement médical, à la différence de la Thalassothérapie qui elle est basée sur des soins de mer et n’est pas remboursée, car plutôt considérée comme un luxe.

Remboursement d’une cure thermale par la sécurité sociale.

Une cure thermale est un traitement qui doit être prescrit par un médecin généraliste ou spécialiste, ou un chirurgien-dentiste dans le cas des affections des muqueuses bucco-linguales, les soins thermaux sont eux prescrits par le médecin thermal.

Muni de votre ordonnance vous devez faire une demande à votre assurance maladie. Le remboursement varie selon vos ressources et votre situation personnelle, vous devrez donc joindre une déclaration de ressources (salaire ou pension de retraite).

Pour une pathologie donnée, vous n’avez droit qu’à une cure thermale par an.

Voici la liste des orientations thérapeutiques prises en charge par l’Assurance Maladie :

  • affections des muqueuses bucco-linguales
  • affections digestives
  • affections psychosomatiques
  • affections urinaires
  • dermatologie
  • gynécologie
  • maladies cardio-artérielles
  • neurologie
  • phlébologie
  • rhumatologie
  • troubles du développement chez l’enfant
  • voies respiratoires

Vos démarches de remboursement

Pour être remboursé, l’établissement thermal doit être agréé et conventionné par l’Assurance Maladie, souvent les chaînes thermales vous aident dans vos démarches administratives pour compléter votre dossier.

Vous trouverez toutes les informations complémentaires sur le site de l’assurance maladie car outre la prise en charge de vos soins, vous pouvez demander le remboursement de votre transport et votre hébergement si vos revenus n’ont pas dépassé 14 664,38 € l’année précédant la cure ou que vous bénéficiez de la CMU.

À la réception du dossier complet, la caisse d’assurance maladie vous renverra un formulaire, intitulé Prise en charge administrative de cure thermale et facturation que vous devrez présenter à votre arrivée dans l’établissement thermal.

Il contient le forfait de surveillance médicale qui est remboursé à hauteur de 70% sur la base d’un tarif conventionnel et le forfait thermal qui correspond au coût des soins thermaux proprement dits qui sont remboursés à hauteur de 65% selon le tarif forfaitaire conventionnel.

Le remboursement des frais d’hébergement et de transport est uniquement conditionné à votre revenu et destiné aux patients les plus modestes.

Les frais de voyage sont remboursés sur la base de 65% du tarif du billet SNCF aller/retour et sur présentation d’un justificatif.

Votre mutuelle peut éventuellement prendre en charge le complément selon votre forfait, certaines remboursent uniquement les frais médicaux, d’autres la totalité de votre cure. Si ce n’est pas le cas, nous vous invitons à comparer les différentes mutuelles sur le site Mutuelle.fr pour trouver une solution adaptée à vos besoins.

Attention, une cure à vocation thérapeutique, mais libre à vous d’y rajouter à votre charge des soins de confort.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here