Ménopause et sexualité

,
mis à jour le 21 janvier 2019
151

Ménopause et sexualité

Chez la femme, la ménopause ne signifie pas la fin de la sexualité, elle fait simplement partie du cycle de la vie. Les symptômes de la ménopause créent un bouleversement psychique et physiologique à cause de l’arrêt de la fabrication d’hormones par les ovaires  elle n’est pourtant pas une entrave à une vie sexuelle épanouie, bien au contraire.

Si pour certaines, il représente une épreuve, pour d’autres il est vécu comme un soulagement grâce à l’arrêt des menstruations et du risque de tomber enceinte.

En effet, plus de deux tiers des femmes connaissent au contraire un regain d’activité et de désir sexuel après la ménopause, si vous êtes en bonne santé, rien ne vous empêche de jouir de votre corps et de celui de votre partenaire !

En cas de baisse de désir pendant la ménopause

L’écoute et le dialogue avec son partenaire peuvent être importants en cas de baisse de désir, et il est important de conserver une certaine régularité dans les relations sexuelles. Si l’on arrête un moment, c’est en général plus difficile de recommencer.

En cas d’absence de désir, beaucoup accusent la ménopause, alors que le problème est peut-être plus ancien et plus profond. Il faut savoir entretenir des relations sexuelles le plus régulièrement avec son partenaire, tout au long de sa vie. Ce qui n’est pas toujours évident.

Mais justement, à partir de 55 ans, les femmes sont libérées des contraintes familiales, les enfants sont grands, elles sont au somment de leur carrière, mais savent prendre de la distance, il est donc temps de se reprendre sa sexualité en main.

Préparez au moins une soirée par semaine à la maison pour vous occuper de vous mutuellement, sortez de la chambre, concoctez-vous un week-end sous la couette à l’hôtel, sans forcément sortir de la chambre…  La lubrification naturelle étant moins abondante, les préliminaires sont beaucoup plus importants, il faut donc prendre son temps.

En cas de douleurs, dû à la sécheresse vaginale, vous pouvez utiliser du gel lubrifiant. Il existe également des traitements hormonaux, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Et à la retraite, vous n’avez aucune excuse pour ne pas prendre de temps pour vous occuper de votre couple. Si vous êtes en bonne santé, rien ne vous empêche de jouir de votre corps et de celui de votre partenaire !

1 commentaire

  1. Hé non, la femme peut encore avoir du désir après 50 ans, en déplaise à Yann Moix, mais à 50 ans : la femme est active, séduisante et disponible pour son plaisir. Et toc !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here