Comment prévenir la maladie d’Alzheimer chez les seniors ?

,
mis à jour le 21 mai 2018
154

Comment prévenir la maladie d’Alzheimer chez les seniors ?

Avec l’âge, il faut s’attendre à une baisse des capacités intellectuelles et de la mémoire, mais quand cette baisse est bien plus rapide que la normale, on pense tout de suite à la maladie d’Alzheimer dont les conséquences sont désastreuses pour la personne et ses proches. La France fait partie des pays où le nombre de malades est l’un des plus élevé avec 900 000 personnes atteintes. En 2020, 1 Français de plus de 65 ans sur 4 devrait être touché par la maladie d’Alzheimer.

Aujourd’hui, il n’existe aucune méthode précise pour prévenir contre la maladie d’Alzheimer. Néanmoins, des mesures dites préventives s’avèrent efficaces dans la conservation des capacités mentales et donc le risque de présenter la maladie.

Des mesures générales

Selon les dernières études, il serait possible de réduire les risques de développer la maladie en soignant ses habitudes de vie (nourriture saine, pratique d’exercice physique, relaxation, etc.) pour éviter d’accumuler les facteurs de risques qui seraient : le diabète, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le tabagisme.

Focus sur l’alimentation

Les études explorent 3 régimes alimentaires qui seraient bénéfiques contre la maladie d’Alzheimer.

Focus sur l’alimentation

Régime méditerranéen : Ce dernier fait surtout référence au régime alimentaire traditionnel des Grecques et des Crétois composé d’une grande consommation de fruits et légumes, d’huile d’olive, de poissons, de peu de viande rouge et d’alcool, de laitages de brebis et de céréales. Il semblerait que ces habitudes alimentaires renforceraient l’espérance de vie et amélioreraient la santé en général. En effet, ce régime présente de nombreux atouts : diminution des risques de maladie cardiovasculaires, protection contre allergie et asthme, meilleure fertilité, meilleure endurance et côté cerveau, il protège les neurones (du fait notamment de la grande consommation de noix et aussi d’oméga-3, excellents pour la santé du cerveau) et réduirait donc les risques de survenue de la maladie d’Alzheimer.

La restriction calorique : Les scientifiques s’accordent à dire qu’un régime pauvre en calorie fait reculer le vieillissement et accroit l’espérance de vie. Concernant la prévention d’Alzheimer, les dernières études démontrent que les personnes prédisposées à la maladie (porteuses du gène ApoE4) qui absorbaient le plus de calories étaient plus touchées que celles qui absorbaient le moins de calories. Le ralentissement du métabolisme de base permettrait de diminuer les maladies neurologiques liées à l’âge.

Une alimentation riche en antioxydants : Les antioxydants permettent de diminuer le risque de nombreuses pathologies. Plus précisément, ils réduisent les effets néfastes des radicaux libres sur les neurones. Il semblerait que certains aliments riches en antioxydants doivent être avantagés comme ceux contenant de l’acide folique, vitamine B6 et B12.

L’activité physique

Les bienfaits du sport pour bien vieillir sont incontestés, ils agiraient même sur la prévention des démences et du déclin cognitif. Des essais cliniques ont mis à jour que 3 séances d’activité physique d’une heure par semaine, ou 20 min de marche par jour pendant 24 semaines, améliorent les facultés mentales des sujets présentant des troubles de la mémoire.

L’entraînement mental

D’autres études démontrent que les individus qui stimulent leur mental avec la lecture, avec des jeux de mémoire, ou même avec des activités nécessitant un apprentissage ou une coordination, sont moins sujettes à développer toute forme de démence.

L’encadrement en structure spécialisée

En vieillissant il peut paraitre difficile de garder un mental et un corps actif. Il semble pourtant essentiel à ce moment de la vie d’entretenir ces capacités pour lutter contre une éventuelle maladie d’Alzheimer. Des solutions peuvent être mises en place : aide à domicile, échanges intergénérationnels ou encore accueil en résidence sénior. Aux Résidentiels, résidences services pour seniors, la personne résidente ou non peut venir pratiquer de nombreuses activités pour seniors tout au long de l’année : jeux de société, de mémoire, d’adresse, ateliers manuels, théâtre, musique, activités sportives, etc. Des pratiques favorisant l’entrainement mental et l’activité physique. Les résidents bénéficient également d’un service restauration de très bonne qualité proposant des menus équilibrés cuisinés sur place à partir de produits frais. Une nourriture saine, pour de meilleures facultés mentales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here