Gaby, ses premières expériences en tant que mannequin senior

,
mis à jour le 18 avril 2019
583

Gaby, mannequin senior

Nous avions rencontré Gaby en 2018 lors d’une séance photo de book, elle voulait devenir mannequin, nous l’avons revu cette année au salon des seniors pour le défilé Peter Hahn et nous lui avons posé des questions sur ses motivations et son parcours dans le mannequinat un an après ses débuts.

Devenir mannequin senior, c’est un défi, un challenge ? Qu’est-ce qui vous à poussé à tenter l’aventure du mannequinat ?

Bonjour Denis, au départ rien n’était défi ou challenge, je n’avais même pas idée que le Mannequinat Senior pouvait exister.

Mon parcours personnel de femme, m’a amené à m’oublier pendant une période de 6 années, J’ai pris pendant ces années 30 kg, j’avais arrêté d’être féminine, alors mannequin senior, vous pensez bien que je n’imaginais absolument pas en arriver là.

Je passerai sur le déclic qui m’a fait prendre conscience que je m’enterrais vivante. J’ai décidé un jour que je ne voulais plus être ce que j’étais devenue. J’ai repris le sport et une alimentation correcte, entre autres.

J’ai une devise « l’âge est un nombre qui n’a pas d’excuse » à comprendre : même si l’on prend de l’âge rien n’est impossible !!  Ni de perdre du poids, ni de faire du sport, ni d’avoir des projets si l’on souhaite. Inutile de vous dire que peu m’importe l’âge de ma carte d’identité, si je le veux je le peux !!

Pendant ces  6 années, je ne suivais plus le monde et ses avancées, ni même les tendances et autres réseaux sociaux.

Puis, quand je me suis réveillée, j’ai découvert Instagram, quand j’ai ouvert mon compte, c’était un peu comme un journal intime à ciel ouvert et de connaître l’impact de mon « image » sur les autres, surtout de personne qui ne me connaissaient pas,  il faut vous dire que je ne me suis jamais bien considérée et beaucoup dévalorisée, les traumatismes de l’enfance et d’une mère pas très aimante … enfin bref, je ne suis pas sur un divan ;)) …. C’est en ouvrant mon compte « IG » en postant des photos de mes cheveux blancs de mes tenues que j’ai pris conscience que je pouvais être Mannequin Senior suite à certains commentaires postés par ma communauté.

Gaby

Après tout, j’avais déjà relevé le premier défi de redevenir ce que j’avais toujours été, alors pourquoi ne pas passer à l’étape supérieure et réaliser un autre défi. Bon, à plus de 50 ans on ne rêve pas comme à 25, on garde une certaine mesure et les pieds sur terre. Mais pourquoi pas moi et surtout pourquoi ne pas m’amuser? Disons qu’il y a un certain paradoxe passé la cinquantaine, on à moins de limites ni de tabous on s’autorise plus de choses.

J’ai cherché sur internet comment devenir mannequin senior, et j’ai découvert le site Seneoo, fin mars 2018.

Comment avez débuté votre carrière

Gaby en studio

J’ai pris rendez-vous avec Denis le photographe de mannequin senior. Nous avons longuement échangé par téléphone sur ce que j’avais en tête. A la vérité je n’avais pas grand-chose , uniquement de jolies photos de moi, plus une journée agréable, me réconcilier avec mon image … peut être.

j’ai pris le pack complet book (photos, liste agences et groupe privé Facebook) + make up, sans trop  me poser  de questions. J’avais été modèle photo entre mes 17, 21 ans, mais mon image avait changé et c’était certainement bien différent.

Toujours est- il que je suis arrivée, fin Avril 2018 au studio photo de Denis, un peu intimidée et maladroite, Denis est un photographe qui vous met à l’aise très vite, il a ce don de vous faire sentir unique et photogénique tout en restant  extrêmement professionnel. Je dois dire qu’il m’a appris à sourire à l’objectif, chose que je ne faisais jamais. Finalement le sourire ça n’est pas quelque chose d’inné chez certains.

Book de mannequin senior

Une fois mon book monté, il ne me restait plus qu’à intéresser les agences et  marques.

Là, c’est la partie la plus délicate, même si Denis et le Groupe Facebook sont toujours là pour nous aiguiller, on est seule  à se vendre. J’ai créé un CV, un peu maigre au départ. J’ai  ensuite démarché les agences par le biais des candidatures, via leur site. J’ai eu beaucoup de refus, de non-réponse aussi,  mais ça n’est pas important, il faut recommencer quelques mois plus tard,  en envoyant un CV un peu plus abouti et d’autres photos.

La première qui m’a repéré comme une potentielle image pour des marques, fut l’agence SINDY BOP. Puis je me suis créé un book en ligne. ce qui m’a permis d’avoir quelques accroches de « Casteuses » même si les marques ne m’ont pas prise, j’avais quand même suscité de l’intérêt, c’est plutôt encourageant.

J’ai récemment intégré une autre agence, celle-ci est à  Paris. Pour le moment, je n’en dis pas plus. ;))

Quelles ont été vos premières expériences en tant que mannequin ?

Défilé mannequin senior

Mes toutes premières expériences, même si elles n’ont pas abouti, ont été pour une marque de vêtements, une marque de bijoux et un événement parisien.

Puis en juillet 2018, voyez, ça n’a pas été très long !!  j’ai reçu une proposition de Marie-Claire digital, la continuité du magazine papier.  Ils cherchaient une dizaine de femmes qui pouvaient représenter la diversité des beautés féminines Française. Mon profil correspondait à leurs critères : Cheveux blancs, quinqua et sportive. C’est un projet qui va durer une année complète. lire son article : Gaby : « C’est le regard qui se pose sur nous qui rend beau »

Puis plus récemment, j’ai représenté la marque de vêtements PETER HAHN, lors d’un défilé au Salon des Seniors à Paris. J’ai bien entendu adoré cette expérience, celle-ci était différente des castings et des shootings. On n’est dans le mouvement, on promeut des vêtements, ce n’est pas figé, on interagit avec un public réel.

Et la suite de votre carrière ?

La suite de ma carrière!!  Si la vie m’offre cette opportunité, si je peux représenter les femmes de ma génération, si je peux faire rêver les plus jeunes, si je peux déclencher des prises de conscience, si je peux abattre  les murs qui nous cloisonnent, si je pouvais faire intégrer que le blanc est la quatrième couleur de cheveux ;)). Je pense que j’aurais réussi une mission.

Pour cela, j’aimerais représenter une femme moderne, sportive, bien dans sa peau, avec la quatrième couleur de cheveux, qui se permet beaucoup de choses en se disant que l’âge n’est pas une excuse.

17 COMMENTAIRES

  1. Bravo Gaby, nous avons certaines choses en commun toutes les deux et je suis comme toi l’âge n’est absolument pas un frein nous nous sommes réveillées à la cinquantaine et alors! Continuons à nous amuser car c’est bien la le plus important et à véhiculer une belle image auprès de nos amies quinquas et plus mais aussi auprès des plus jeunes, qu’elle n’ai pas peur de vieillir !
    Continuer sur ta lancer ma jolie dame blanche, je suis fière de toi!
    Gros bisous

    • Merci Solange je découvre tous vos messages de bienveillance. Et le tien ça fait vraiment plaisir. Merci pour tes encouragements et de me suivre.
      Bonne soirée
      Gaby

  2. Bravo Gaby pour ton parcours et pour nous avoir « confié » une partie de ton histoire. C’est un parcours difficile, un milieu très spécial mais à notre âge on peut sans peur dire ce qui nous plait ou pas !!! Tu as un profil recherché grâce à ta merveilleuse chevelure, ton ambition et ton look et je te souhaite une belle réussite.

    • Bonsoir Marie Jeanne, merci pour ta gentillesse. C’est important d’être le plus transparente possible sur mon parcours, rien est acquis, je n’ai pas toujours été au mieux de ma féminité. C’était important de le préciser.
      Je t’embrasse passe une bonne soirée
      Gaby

  3. Bravo et respect ! Je t’ai toujours trouvé magnifique en photos c’est toujours le cas. Ce book est sans doute la meilleure idée que tu es eu pour te sentir belle. Une démarche que je dois faire depuis longtemps et qui je pense doit etre une vraie thérapie tout comme le défilé Peter Hann auquel j’ai eu la chance de participer l’an dernier et qui a été comme un declic. Je te souhaite beaucoup de castings et de projets. Longue vie a ta belle chevelure de quinqua. Bises

    • Bonjour Rachel,
      Merci pour ton commentaire. Oui c’est une façon de se sentir en phase avec moi même mais c’est aussi un aboutissement à ma reconstruction. Je suis arrivée en haut de mon Mont Rushmore comme j’aime l’appeler.
      Si tu en as la possibilité et surtout l’envie un book est un véritable aboutissement de soi.
      A bientôt
      Gaby

  4. CC MA GABY, tu connais déjà l’admiration que j’ai pour toi, mais cette interview est géniale, subtile et bourrée d’intelligence ce qui n’enlève rien à ton inouie beauté.
    j’ai tout de même une question; les mannequins séniors ont toujours une silhouette incroyable, élancée, mince mais où sont les rondes, les moins élancées?? A VOIR, CELLES OU CEUX qui ont des « handicaps??
    tu sais combien, je t’aime en tant que femme tout simplement, énormes bisous lyonnais

    • Coucou Florence,
      Je comprends ta question, pour te répondre il faudrait encore plus de progrès, de tolérances et d’acceptation de la différence. A moindre échelle de valeur, la quatrième couleur de cheveux n’est pas encore acceptable, mais j’y travaille.
      Par contre nous avons plus de chance d’être mannequins seniors avec quelques critères différents du mannequinat traditionnel.
      Merci Florence pour ton commentaire toujours pertinent.
      A très vite
      Gaby

  5. Ccou Gaby, que des réponses intelligentes et galvanisantes dans cette interview.Et ces photos te rendent vraiment hommage! Tu sais déjà toute l’admiration que j’ai pour cette reconstruction et ce retour à la féminité si bien menés.Je suis sure qu’une vraie carrière de mannequin s’ouvre à toi! En tous cas je fomule des voeux en ce sens. Bises

    • Bonjour Lucie,
      C’est toujours très sympa de te lire. Merci d’être venue lire cet article et d’avoir donné ton sentiment.
      Tes vœux me vont droit au cœur, je te remercie pour tes encouragements et compliments
      A très bientôt sur d’autres sphères.
      Gaby

  6. Je n’avais pas vu cet article .
    Mais bravo pour tes confidences et ton parcours. Tu es bien partie et je trouve que tu as le profil idéal et charismatique pour ce genre de métier. Alors bonne chance . On te soutient et on t’applaudit !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here