Arrêter de fumer après 50 ans

,
mis à jour le 22 janvier 2017
903

Arrêter de fumer après 50 ans

Forcement si vous fumez depuis votre adolescence l’envie d’arrêter vous a travaillé plus d’une fois, vous avez sans doute fait plusieurs tentatives qui ont toutes été aussi douloureuses et infructueuses les unes que les autres et vous vous dites que ce n’est plus de votre âge, qu’on vous laisse fumer après tout c’est votre droit, ras le bol de cette société aseptisée !

Sauf que ! 

On ne va pas vous sermonner sur les méfaits du tabac sur la santé, vous devez les connaître par cœur, mais c’est quand même dommage de se priver de quelques années supplémentaires en bonne santé. Le défi moderne de notre société n’est pas de vieillir le plus longtemps, mais le mieux possible à l’abri de la dépendance, ce mot vous fait peut-être horreur, mais nous vous demandons simplement de la garder dans un coin de votre tête pour plus tard…

Alors, si ce n’est pas la santé pensez au moins à votre portefeuille, un paquet de clopes par jour c’est 2555 € par an qui partent en fumée et l’augmentation du tabac n’est pas prête de s’arrêter.

On ne va pas vous vendre de recette miracle pour arrêter de fumer, si c’était facile ça ce saurait, surtout que chez Seneoo on a tout essayé : patch nicotiniques, Zyban, Champix, volonté, tout est dur et fonctionne plus ou moins bien selon les individus.

L’arrêt du tabac entraîne une forte frustration liée au manque de nicotine, mais aussi à la gestuelle, car fumer c’est avant tout un art de vivre. Tous les prétextes sont bons pour s’en griller une, la cigarette avec le café, à l’heure de l’apéro, comme béquille quand on est stressé…

Et la cigarette électronique ?

Cigarette électronique et e-liquide

On s’est longtemps méfié de la cigarette électronique considérée comme un gadget et une opportunité pour certains de s’engouffrer dans un nouveau business juteux.

Mais comme c’était la seule solution que nous n’avons pas essayée, nous l’avons testé en dernier recours.

Certes on remplace une dépendance par une autre, on continue de consommer de la nicotine et le geste est là. Mais il faut avouer que pour l’instant c’est ce qui fonctionne le mieux. Après toutes ces années à fumer je crois que c’est inscrit dans notre ADN, alors pourquoi de priver de nicotine. Par contre on supprime le goudron et énormément de produits toxiques.

Il n’y a pas encore d’études fiables sur le long terme, mais de nombreux médecins  considèrent que c’est beaucoup moins dangereux, ceux qui disent le contraire sont souvent influencés par le lobby du tabac très puissant dans notre société.

Finalement, les avantages de la cigarette électronique sont nombreux.

  • On n’a pas de frustrations car on conserve le geste et on peut faire de jolis nuages.
  • Il existe de nombreux liquides et il y en a pour tous les goûts et quand on a trouvé les bons arômes c’est même un vrai plaisir, il existe des tabacs vraiment gourmands qui sont délicieux.
  • On a plus l’odeur insupportable de la clope et on peut donc vapoter chez soi ou chez des amis la fenêtre fermée sans importuner son entourage.
  • C’est beaucoup moins cher, une fois l’achat de la cigarette cela revient à 25 € en moyenne par semaine pour un vapotage intensif.
  • On ne tousse plus et le goût et l’odorat reviennent.

Si vous voulez vraiment arrêter et que vous avez peur de la frustration, la cigarette électronique est vraiment une bonne solution.

Voici quelques conseils :

N’hésitez pas à faire le tour des boutiques spécialisées il en existe beaucoup dans les grandes villes. Ils vous feront tester plusieurs modèles et plusieurs arômes, si cela ne vous convient pas, essayez une autre boutique, le choix est très large et il n’y a pas de raison pour que vous ne trouviez pas ce qui vous convient.

Il faut parfois faire plusieurs essais de produits, il peut arriver d’acheter un liquide qui ne vous plaît plus quelques jours plus tard, retournez alors découvrir de nouvelles saveurs, cela peut prendre un certain temps avant de trouver exactement ce qui vous correspond.

Il faut quelques semaines avant d’être vraiment convaincu par la cigarette électronique, mais tous ceux qui se sont donné la peine de persévérer vous diront que c’est vraiment la meilleure solution et que vapoter est devenu un style de vie à part entière qui remplace sans frustration la cigarette classique.

Nous n’avons évidemment aucun lien avec ce marché et il est évident que la meilleure de solution est de ne plus rien consommer et d’arrêter avec la simple volonté, mais rares sont ceux qui y sont arrivés. En tout cas cela vaut le coup d’essayer au moins une fois, l’achat d’une e-cig n’est pas un investissement colossal, mais peut vous faire gagner beaucoup.

Il est tout de même plus facile ensuite d’arrêter la cigarette électronique ou de diminuer fortement sa consommation, car elle contient beaucoup moins d’addictifs et en cas de coups durs vous pouvez reprendre sans trop de remords.

Il n’est donc jamais trop tard pour arrêter de fumer, quel que soit votre âge !

Si vous avez déjà testé, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Après 40 ans de tabagisme à divers degrés, j’ai cessé de fumer, il y a exactement 1 an grace à la cigarette électronique. Depuis 3 mois, je vapote des liquides sans nicotine et je sens la délivrance très proche. Mais, je prendrai mon temps pour ne pas courir de risques de replonger. Je précise que, tout au long de ma vie, j’ai essayé toutes les méthodes connues pour cesser de fumer. Cela me mettait dans des états nerveux épouvantables et l’arrêt ne dépassait pas quelques semaines. Grace à la cigarette électronique j’ai dit adieu à cette cochonnerie qui m’a esquinté la santé et le portefeuille.

    • C’est pour cette raison que le lobby du tabac fait d’énormes pressions sur la cigarette électronique car c’est pour l’instant vraiment efficace pour la majeur partie des gens qui veulent vraiment arrêter de fumer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here